L’Écriture est-elle ambigüe ? – Irénée de Lyon

Une des techniques des gnostiques lors de leurs débats avec les chrétiens fut de prétendre avoir une tradition secrète leur permettant d'avoir accès au sens de l'Ecriture, autrement obscur et ambigu. Face à cela, Irénée réaffirme que l'Ecriture peut être comprise, même de ceux qui ignorent la Tradition : Ils se retournent contre les Ecritures, … Lire la suite de L’Écriture est-elle ambigüe ? – Irénée de Lyon

Publicités

Un argument simple contre la régénération baptismale

Les catholiques romains admettent sans problème qu'il est possible qu'un homme ait la foi, notamment dans le cas d'une conversion, mais ils diront qu'il n'est pas régénéré avant de se faire baptiser car c'est alors seulement et par ce moyen qu'il sera engendré par Dieu, né de nouveau, régénéré. Mais un verset très explicité de … Lire la suite de Un argument simple contre la régénération baptismale

Les meilleurs arguments contre la transsubstantiation

La transsubstantiation est en fait une question philosophique qui peut-être résumée simplement (pour celui qui connaît les termes de la philosophie d'Aristote) ainsi : Est-il possible qu'un accident (ici, de pain) subsiste sans sa substance ? Pierre Martyr Vermigli est le réformateur le plus érudit en philosophie d'Aristote. Il a écrit un traité entier sur … Lire la suite de Les meilleurs arguments contre la transsubstantiation

De quel droit les Réformateurs pouvaient-ils réformer l’Église ? – François Turretin (1623-87)

I. Parmi toutes les questions qui se réfèrent à l'appel des pasteurs, aucune n'est plus fréquemment agitée par les Romanistes ou plus conflictuelle que celle qui se rapporte à l'appel de nos réformateurs. Leur dessein est de les prouver coupables de schisme et de condamner la Réforme qu'ils ont inaugurée comme illégale et entamée sans … Lire la suite de De quel droit les Réformateurs pouvaient-ils réformer l’Église ? – François Turretin (1623-87)

Sauvés par la foi seule – Jacques Lefèvre d’Étaples (1450-1536)

Jacques Lefèvre d'Étaples est un personnage intéressant. Il vécut à la Réforme et illustre vraiment bien son siècle : il est un homme de transition entre la papauté et la Réforme. Il dénonçait les abus de l'Église, favorisait l'enseignement des lettres à Paris ainsi que l'étude de l'Écriture sainte, dont il traduisit et commenta plusieurs … Lire la suite de Sauvés par la foi seule – Jacques Lefèvre d’Étaples (1450-1536)

Pourquoi ai-je quitté le catholicisme ?

Je n'ai jamais été catholique romain, ce n'est donc pas de moi qu'il s'agit dans cet article. Par contre, j'ai rencontré un homme que j'admire beaucoup pour son érudition, en particulier en philosophie (thomisme) et en histoire de l'Église. Ce fut une belle surprise quand j'ai appris qu'il avait été catholique romain. Cet homme est … Lire la suite de Pourquoi ai-je quitté le catholicisme ?

Quand les indulgences faisaient un tour par Haguenau !

J'ai plusieurs amis évangéliques membres de l'Église de Haguenau, je pense qu'il pourrait être intéressant pour eux de savoir quelle obscurité est passée chez eux par le passé. Les marchands d'indulgence s'étaient établis à Haguenau en 1517. La femme d'un cordonnier, profitant de l'autorisation que donnait l'Instruction du commissaire général, s'était procuré, malgré la volonté … Lire la suite de Quand les indulgences faisaient un tour par Haguenau !

Quand Tetzel prend une bonne baffe

Un gentilhomme saxon, qui avait entendu Tetzel à Leipsig, avait été indigné de ses mensonges. Il s'approche du moine et lui demande s'il a le droit de pardonner les péchés qu'on a l'intention de commettre. "Assurément, répond Tetzel, j'ai reçu pour cela plein pouvoir du pape. - Eh bien, reprend le chevalier, je voudrais exercer … Lire la suite de Quand Tetzel prend une bonne baffe

Un exemplaire d’indulgence signé Johann Tetzel

Voici un exemplaire d'indulgence signé Tetzel, reproduit par Jean-Henri Merle d'Aubigné dans son Premier Tome de l'Histoire de la Réformation. Que notre Seigneur Jésus-Christ ait pitié de toi, N. N***, et t'absolve par les mérites de sa très sainte passion ! Et moi, en vertu de la puissance apostolique qui m'a été confiée, je t'absous … Lire la suite de Un exemplaire d’indulgence signé Johann Tetzel

Quelles grâces étaient vraiment promises par les indulgences ?

L'historien Jean-Henri Merle d'Aubigné, dans ses livres sur l'histoire de la Réformation, résume en quelques lignes quelles étaient les grâces promises à ceux qui achetaient une indulgence et à quelle condition elles étaient accordées. Il y a quatre grâces qui étaient promises. La première et la plus célèbre, c'est le pardon de tous les péchés. … Lire la suite de Quelles grâces étaient vraiment promises par les indulgences ?